On a repéré pour vous 4 belles jeunes marques

JeunesCreateurs
Publié le 11/03/2019
Si la fashion week de Paris attire les regards des médias et des photographes avec ses nombreux shows spectaculaires, ses stars, ses marques de luxe , elle est surtout pour de nombreux acteurs du monde de la mode et du secteur textile de se rencontrer. Sur cette période essentielle de nombreux showrooms, show off, rendez-vous, salons, sont organisés afin de découvrir le travail de créateurs de talents ou de jeunes marques.
C'est à l'occasion des salons Tranoi et Première Classe que nous avons découvert de très belles nouvelles marques que l'on a plaisir à vous présenter aujourd'hui. Ces salons toujours très actifs démontrent chaque saison le dynamisme du secteur et la vive concurrence qui existe entre les marques. Il n'est vraiment pas facile aujourd'hui de se différencier et de se démarquer afin de se faire une place dans ce monde de la mode quand on est une jeune marque. C'est pourquoi par le biais de notre rubrique Jeunes Créateurs nous apportons notre aide afin d'offrir de la visibilité à ces jolies marques qui on espère deviendront grandes ! Pour débuter direction le salon Tranoi qui a le mérite quatre fois par an d'exposer de jeunes designers.

Marilyn Feltz

Marilyne et Alexis ont lancé il y a  maintenant trois ans leur marque 100% made in Paris au nom de la créatrice Marilyn Feltz (photo en haut). Âgés de 40 ans ces amoureux nous propose une mode sensible, un brin vintage s'inspirant de leur passé de collectionneurs de mode ( peut-être même accro aux pièces vintages). "Alexis et moi nous affectionnons les belles pièces, des pièces qui vont durer dans nos placards, partant de ce constant nous proposons une mode qui permettra à nos clientes d’être différentes et de pouvoir consommer de la mode autrement, dans notre boutique de la rue Charlot dans le Marais nos clientes prennent le temps pour sélectionner la pièce qui leur permettra de se sentir différente." nous confie Marilyne.
Avant de lancer leur marque Maryline travaillait pour un magazine de musique qui n’existe plus et Alexis était musicien, ils se sont rencontrés à Berlin dans cette ville ou on a l’impression que tout est possible. "Berlin nous a donné l’envie de nous lancer et nous sommes heureux aujourd’hui de l’avoir fait, nous sommes complètement autodidacte, notre fraîcheur provient de notre personnalité. Nous travaillons avec des ateliers éthiques et passionnés qui ont l’amour du travail bien fait et ont un vrai savoir-faire, c’est pour cela que notre atelier de confection est vraiment à quelque pas de notre boutique. Nous réalisons deux collections par an mais sachez que nous ne sommes pas du tout dans la course aux collections, ce qui nous tiens à cœur c’est la satisfaction de nos clientes, nos clientes viennent pour trouver une mode différente. Nous réalisons aussi sur commande quelques robes de mariées." poursuit Maryline.
Maryline Feltz propose une nouvelle lecture de la Parisienne qui s'affirme dans sa différence. Une belle marque à découvrir au plus vite.
 
Marylin Feltz
Crédit photo : 2019 fashions-addict.com

Infos pratiques :
Marilyne Feltz
Prix : à partir de 100 €
Adresse : 28 rue Charlot 75003 Paris

Maison Théophane


Crédit photo : 2019 fashions-addict.com

Cette marque a été lancée en 2016 par Marion Cortes, 31 ans. Une jeune femme qui est du style à ne rien lacher et surtout qui ne s'endort pas sur ses lauriers.
"J’ai lancé ma marque il y a 2 ans avec un turban tricoté, j’ai toujours tricoté, pour moi c’est vraiment une passion avant d’être un  métier, une passion appris depuis ma tendre enfance avec la complicité de ma maman qui m’a enseigné le maniement aiguilles." raconte Marion.  
"J’ai fait une thèse d’histoire , mais je voulais pas devenir professeur (paradoxe, rires) alors j’ai cherché un premier travail et j’ai été embauché chez Vogue, dans le groupe de Bernard Arnaud, et pour finir chez Vestiaire Collective. D’ailleurs c’est là-bas que j’ai eu l’envie de me lancer, en fait je suis arrivée 7 mois après le lancement de l’entreprise ce qui faisait que nous étions très peu et aussi très proche du patron qui était aussi très jeune, après quelques mois passé au sein de cette startup j’ai dit au patron mon souhait et il m’a de suite soutenu, alors je suis partie et je me suis lancée. Après des heures et des heures de tricot mes turbans étaient prêts ...." De fil en aiguille c'est le cas de le dire, avec l'aide de ses copines et amies, mais aussi grâce aux réseaux sociaux le succès est là.
"J’ai eu la chance d'être référencée de suite aux Galéries Lafayette." précise Marion.
Nous chez fashions-addict nous avons craqué pour les pulls et gilet 100% tricotés à la main en France. Aujourd'hui Marion réalise ses prototypes et fait travailler les tricoteuses du Nord de la France qui ont énormément de talent et une vraie expertise dans ce domaine.
A ce sujet Marion s'explique : "Je travaille beaucoup avec les gens du Nord parce que c’est ma région d'origine et surtout parce que c’est une région qui est complètement oubliée aujourd’hui alors si je peux apporter ma pierre à l’édifice c’est avec plaisir. Je fais réaliser 100 exemplaires par modèle et par couleur ce sont des éditions limitées. J’essaye au max de me fournir sur les stocks des grandes maisons de mode. Dans 10 ans j’espère être toujours dans le tricot et surtout mon rêve est de continuer à faire du 100% made in France."


Crédit photo : 2019 fashions-addict.com

Infos pratiques :
Maison Theophane Paris
En vente aux Galeries Lafayette
Petits accessoires à partir de 79 €
Bonnet marin à partir de 89 €
Pulls et gilets disponibles en 2020
 

Aenéis Paris

Lisa Lubrini
Crédit photo : 2019 fashions-addict.com

Une marque de foulards créée par la charmante et souriante Lisa Lubrini. A 33 ans Lisa a décidé de lancer sa marque en avril 2018. 
"Comme vous pouvez voir ma marque est très récente et pour tout vous dire je suis complètement épanouie dans ce que je fais, même si c’est un peu difficile d’être à  son compte. Je travaille dans la mode depuis toujours, j’ai commencé par travailler avec la maison Liberty London dans laquelle je suis restée pas mal de temps. Après je suis allée dans le groupe VF International  et il est arrivé une période dans ma vie ou je me suis dit c’est le bon moment et j’ai décidée de me lancer dans la fabrication de foulards en soie.
Je suis italienne mais je vis à Paris, mes foulards sont fabriqués dans la région de Como dans le nord de l’Italie. Quand je travaillais pour les autres la plupart de mes dessins étaient refusés, personnellement j’adore dessiner la nature et les animaux alors j’ai de quoi combler mon inspiration avec ces thèmes pour un bon moment."
nous raconte Lisa.
Lisa a fait ses études de mode au célèbre Instituto Marangoni à Milan et Londres dont elle est diplômée en 2018. Elle a ensuite travaillé pour la maison McQ by Alexander McQueen. Après un séjour à Sidney et Bali elle revient en Europe pour travailler chez Hugo Boss puis VF International. Aujourd'hui elle est donc à la tête de sa propre marque !
 
Aeneis Paris
Crédit photo : 2019 fashions-addict.com

Infos pratiques :
Aenéis Paris
En vente maintenant à Paris chez Alma
Prix à partir de 98 €
70/70
72 Passage Choiseul
75002 Paris

Marie Laurence Stevigny

Marie Laurence Stevigny
Crédit photo : 2019 fashions-addict.com

On quitte Tranoi pour prendre la direction du salon Première Classe l'un des plus ancinsa salons parisiens dédiés à la mode pour rencontrer Marie-Laurence Stevigny. Une marque de mini sac pratique lancée en septembre 2018 par Marie Laurence Stevigny une belge de 50 ans.
"J’ai 50 ans et je suis une jeune créatrice et j’en suis très très fière, vous savez il n’est jamais trop tard pour accomplir ses rêves ( rires). L’origine de mes sacs viennent des "poches", avant quand je partais en voyage par exemple j’avais toujours plein de chose partout, de là je me suis dis pourquoi pas créer quelque chose qui m’aide à vider mes poches sans être trop loin de moi, alors cette idée m’est venue, un accessoire qui puisse contenir tous nos essentiels en plus de ça j’ai intégré la technologie « RFID » une sorte de mur qui permet de protéger vos cartes bancaires dans les transports en commun." raconte Marie-Laurence.
"Je travaille dans la mode depuis 20 ans, je suis passée par Nina Ricci, Billanberg London et après j’ai lancé mon studio de conseils, avec lequel j’ai collaboré pour Nike, Lacoste etc…. " précise la créatrice.
Les produits sont fabriqués en Europe, en Espagne dans la région de Ubrique, un endroit qui possède un vrai savoir-faire sur la toute petite maroquinerie, le cuir vient également d'Espagne. Pour le moment Marie-Laurence Stevigny propose uniquement  trois modèles qui répondent aux besoins de la clientèle.

Marie Laurence Stevigny sacs
Crédit photo : 2019 fashions-addict.com

Infos pratiques :
En vente à la boutique de Baubourg à Paris
Prix : à partir de 100 €


Par Fashions-addict.com 
Publicité