Les européens toujours addict aux vacances !

VoyagesEtLoisirs | Publié le 02/07/2019 14:06:05
Dans quelques jours les premiers départs en vacances. On les attend toute l'année , les grandes vacances se profilent à l'horizon. C'est un moment essentiel pour bien des français et des européens qui sont de plus en plus attachés à leurs vacances d'été. Si nos besoins et nos habitudes évoluent notre désir de voyage est lui toujours très vif !

Bien choisir ses vacances

Le Groupe Thomas Cook vient de dévoiler les résultats d'une enquête réalisée en mars 2019 auprès de ses 32 500 clients dans 9 pays européens. Ce sondage, auquel ont participé plus de 2000 clients français, nous permet de faire le point sur les besoins des vacanciers et sur leur désir de voyager.
L'industrie du voyage ne cesse de se transformer et les voyagistes ont la nécessité de s’adapter aux nouveaux besoins des touristes. Cette étude a ainsi examiné de plus près les tendances alimentaires, l’environnement/la durabilité et la définition des « vacances de rêve », une notion très variable selon les individus. Les priorités des vacanciers ont globalement changé au cours de ces cinq dernières années. Mais la première conclusion à tirer est claire et plutôt logique. En effet comme il y a cinq ans, les Français sont sensibles d’abord au prix (63.7%) puis à la météo (44.4%) lorsqu'ils choisissent leurs vacances et leur destination.
Parmi les tendances fortes et marquantes de cette enquête on remarque que de plus en plus de touristes estiment important de pouvoir consommer des plats végétariens : 18% des Français mangent végétariens plus souvent sur cette période de l'année. De plus, 43 % des personnes interrogées pensent que des menus sains devraient être disponibles à l'hôtel. La gastronomie et l'alimentation est d'ailleurs un point important pour les voyageurs. Ainsi pour ces touristes très "tendance" ils recherchent de plus en plus un contact avec la communauté locale. Il peut s'agir de plats locaux ou d'une excursion locale : 71% d'entre eux sont maintenant plus susceptibles de faire une excursion qui contribue positivement à l'économie locale qu'il y a dix ans. Côté restauration les touristes délaissent volontiers les buffets et les grandes salles à manger, ils privilégient les restaurants des hôtels qui ont un vrai design et une offre originale, des lieux tendance dans l'air du temps. Près d'1 français sur 2 (48,5 %) choisit son hôtel en fonction du restaurant.
Si autrefois les vacances étaient synonyme de bronzette cette activité ne motive plus que 10% des personnes interrogées. Les pailles, gobelets et autres plastiques jetables tendent aussi à être montrés du doigt par les Européens. Un soucis écologique qui les organisateurs de voyage comment à intégrer dans leurs offres comme Thomas Cook avec la campagne #noplaceforplastic. L'objectif affiché étant de retirer 70 millions d'articles jetables en plastique des avions, hôtels/clubs et agences de voyages d'ici 2020. L’enquête montre que les clients sont conscients et veulent agir : 78.5% des voyageurs français sont disposés à réduire leur consommation de plastique en vacances. A noter que de plus en plus de Français et d’Européens considèrent les vacances comme le loisir par excellence et y consacrent chaque année un peu plus de leur budget. Ils y pensent toute l'année et s'organise en fonction de cet objectif. Ils veulent des projets plus personnels avec plus de services. ils aiment aussi les longs week-end et la destination phare de cet été sera l'Espagne qui représente 23% des réservations chez Thomas Cook.
On vous recommande également ces articles :
Idée week-end : initiation à l’ayurvéda dans les Cévennes
Le groupe Tui étoffe son offre avec 9 nouveaux clubs
Pinel & Pinel fait de la tong une chaussure de luxe

Source des chiffres : Thomas Cook Holiday Report, une enquête de Thomas Cook Group auprès de 2078 Français et environ 32 500 Européens en mars 2019.

 

Par fashions-addict.com